Burkina Faso, pays des hommes intègres

Burkina Faso, pays des hommes intègres…

J’ai visité beaucoup de pays dans ma vie, mais le Burkina Faso fait partie de ceux qui ont le plus attiré mon attention.

C’est un pays qui se refait grâce à ses filles et fils qui ont décidé de prendre leur destin en main, afin d’écrire l’histoire de leur patrie autrement que dans la dictature et l’oppression.

Il s’agit là d’une jeunesse forte qui a dit NON à la souffrance et NON à un régime totalitaire.

Dès mon arrivée à Ouagadougou, j’ai été surpris de constater que mon jeune chauffeur écoutait à la radio les débats du parlement.

J’ai pensé que c’était quelque chose d’exceptionnel, mais le lendemain j’ai rencontré les députés qui m’ont confirmé OUI, le peuple suit les débats en direct à la télévision et à la radio.

« Le peuple est toujours connecté, ils tiennent à être informés du travail que nous faisons et à suivre la progression et les engagements que nous prenons dans notre pays en toute transparence. », ont-ils ajouté.

La restauration de la dignité de cette nation est passée par la victoire du peuple, et celui-ci désormais suit de près tout ce que se passe, car, rappelons-le, il a payé un lourd prix pour l’obtenir.
Quand je suis allé rencontrer les hautes autorités du pays, j’ai trouvé des femmes et des hommes d’une simplicité et d’une gentillesse incroyable qui exercent en même temps avec fermeté et autorité. Ils sont animés d’un profond et réel désir de changer et de faire évoluer les choses.

Selon moi, le Burkina Faso est un exemple pour l’Afrique de part cette détermination à changer les choses.  Le Burkina Faso est en train d’écrire ainsi son nom dans l’histoire.

Thomas Sankara, l’une des grandes figures de la révolution Africaine, avait compris depuis le début que la force de cette nation résidait dans son peuple et que le peuple seul décide de son avenir.

Cette victoire du peuple Burkinabé est aussi celle de Thomas Sankara.

Il reste beaucoup à faire dans ce pays mais le plus difficile est déjà acquis : la prise de conscience et la mise en œuvre d’actions réelles pour le changement.

L’Afrique doit suivre l’exemple du peuple Burkinabé et prendre son destin en main, afin de changer tout ce qui fait obstacle à l’avancement d’un avenir meilleur.

« Nous avons besoin d’un peuple convaincu plutôt que d’un peuple vaincu ! » – Thomas sankara

« Tuez Sankara, des milliers de Sankara naîtront ! » – Thomas sankara

« Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même, à comprendre que, finalement, il peut s’asseoir et écrire son développement ; il peut s’asseoir et écrire son bonheur ; il peut dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour ce bonheur. » – Thomas Sankara

JEAN MARC HENRY